Attaqué par un chien, un enfant victime de 56 morsures

Mordu 56 fois par un berger malinois, le diagnostic d’un enfant de 3 ans n’est pas engagé. Une issue quasi miraculeuse à ce drame survenu lors d’une querelle de voisinage.

Certes grièvement blessé, un enfant de 3 ans attaqué et mordu à 56 reprises par un chien de type berger malinois n’a pas été jugé dans un état critique et son pronostic vital n’a pas été engagé, selon les médecins qui l’ont pris en charge.

Le drame s’est produit dimanche à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, rapporte France Bleu Azur.

Une dispute a éclaté pendant un dîner réunissant les parents de l’enfant et un de leurs voisins, âgé d’une vingtaine d’années. Le ton est monté entre les deux hommes, qui avaient consommé de l’alcool. Puis des coups ont commencé à être échangés. C’est à ce moment que le berger malinois de la famille est intervenu pour défendre son maître, et a mordu l’autre convive.

Le chien s’est cru menacé par les pleurs

Assistant à la scène, l’enfant apeuré a fondu en larmes. Des pleurs que le chien a sans doute jugé comme des menaces. L’animal s’est alors jeté sur le petit, le mordant à 56 reprises. Grièvement blessé, notamment au niveau des cuisses et des bras, il a été transféré à l’hôpital Lenval de Nice, spécialisé en pédiatrie.

C’est là, a indiqué la police, que les médecins ont constaté avec soulagement que sa vie n’était pas en danger.

Les deux hommes qui s’étaient querellés ont pour leur part été interpellés par les forces de l’ordre et placés en garde à vue avant d’être relâchés. Une nouvelle convocation leur sera en effet adressée car trop alcoolisés, les deux voisins n’ont pu préciser jusqu’alors les circonstances précises de l’accident. Une enquête sociale sera également diligentée.

Le curé quitte l’église en pleine messe pour se jeter d’un viaduc

Alors qu’il célébrait un office à Morlaix, un prêtre a soudain quitté l’église pour aller se jeter d’un viaduc. Malgré une chute de 15 mètres, ses jours ne sont pas en danger.

Un prête de 36 ans qui célébrait l’office jeudi vers 18 h 30 en l’église Saint-Melaine de Morlaix, dans le Finistère, a soudain quitté les lieux en courant devant des fidèles stupéfiés.

Le prélat s’est dirigé vers l’extrémité du viaduc qui surplombe la ville, rue Corentin-Caër, puis s’est jeté dans le vide devant des témoins, rapporte FranceTvInfo.

Le prêtre a survécu à cette chute de quelque 15 mètres. Souffrant de plusieurs fractures, il a été alors pris en charge par les pompiers puis le Samu et dirigé vers l’hôpital où il a été opéré vendredi matin.

Ses jours ne sont pas en danger mais les raisons de ce geste demeurent inconnues. D’après les témoignages de certains paroissiens, durant l’office, avant de quitter l’église, le prêtre serait apparu confus et énervé.

Selon l’évêché de Quimper et Léon, dont dépend la paroisse, les autres prêtres de Morlaix sont à son chevet, précise France Bleu, qui évoque une tentative de suicide.

Pour autant, il apparaît que la victime ne semblait pas présenter de problème psychologique particulier.

Le prêtre originaire d’Afrique officiait dans différentes églises du Finistère depuis au moins deux ans.